[PORTRAIT] Lee Jaejin.

Hé bonjouuuuur !

Me revoilà, un peu tardivement là aussi, puisque j’ai refais l’identité visuelle du blog avec celui-ci, pour vous présenter une nouvelle pièce qui a rejoins mon portfolio.

Il s’agit d’un portrait, au graphite encore, d’un de mes artistes préférés dans le monde musical : Lee Jaejin, du groupe coréen pop/rock FT Island. Il vous est sans doute inconnu au bataillon, normal, ce n’est pas le groupe le plus connu non plus, même dans l’industrie coréenne noyée sous la Kpop. ( Ils font un peu bande à part dans ce monde là. ), et puis ce n’est pas le visage du groupe non plus. Je vous présente le chanteur secondaire, rappeur et bassiste du groupe.

Après 10 ans à suivre ce groupe, il fallait que je me lance pour dessiner les membres, et j’ai commencé par Jaejin puisqu’il a lancé sa carrière solo, un bon « prétexte » pour enfin me mettre à son portrait. C’est quand même drôle le temps que j’ai mis avant d’oser prendre un crayon pour le dessiner. Je sentais déjà cette histoire de perfectionnisme, la volonté de faire même pas du mieux possible, mais de faire parfaitement, presque au point qu’il s’agisse de l’objectif de toute une vie. Près d’une cinquantaine d’heures de travail je dirais ; c’était donc bien de ce portrait dont je parlais dans l’article Journal sur le perfectionnisme. J’ai bien ressenti les griffes de cette qualité/défaut tout du long pour me titiller à chaque détails, pour une question de millimètres. Donc voilà un article qui vous permet d’avoir un close-up sur le dessin si vous ne l’avez pas déjà vu sur Instagram, et ce que ne permet pas ma page de portfolio qui vous montre le résultat fini.

J’espère qu’il vous plaira autant que j’ai pris goût à le réaliser ! ( spoiler alert : c’est-à-dire, beaucoup quand le perfectionnisme me lâchait les basques. ) Au moment où j’écris cet article, j’ai commencé le portrait du chanteur principal du même groupe. Je devrais vous le partager ici dans les derniers jours de septembre au plus tard.

Le plus dur à réaliser dans ce portrait a été les cheveux montrés plus haut. C’est mon point faible dans les dessins, je n’arrive pas à saisir la logique pour les faire. Au départ, c’était très mal parti, j’étais sur une réalisation « cheveux spaghettis » à savoir : des traits fins, point. Mais je crois que j’ai réussis à trouver une petite astuce qui me plait bien mieux qui, au lieu de construire « petit à petit » la masse capillaire, consiste à faire un ensemble au graphite correctement estompé avec les zones plus sombres, et ensuite de passer du temps avec la gomme pour faire les reflets. (alors qu’habituellement, il faut construire « autour » des reflets disons, et là dessus c’est le drame.) Enfin voilà, vous savez tout sur le behind the scene de ce portrait !

Ah, au fait, pour boucler l’article : voilà le début de sa carrière solo si vous souhaitez découvrir le travail qui se cache derrière ce visage. Bonne écoute!

2 Replies to “[PORTRAIT] Lee Jaejin.”

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire beaucoup trop gentil ! ;; Je t’avoue que je tiens beaucoup à ce portrait alors ça me touche infiniment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *