(Lyr)inktober 2019.

Et si les acteurs de How I Met Your Mother étaient ...

A peu près toutes les personnes qui dessinent connaissent le Inktober, et beaucoup le redoutent. C’est un de ces défis « difficiles » à accomplir. Un peu comme le NanoWrimo en novembre pour celleux qui écrivent. Ce sont des challenges contraignants car ils exigent régularité et quantité.

Enfin bref, le inktober, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un défi créé par James Parker qui a lieu durant le mois d’octobre, et qui consiste, ni plus ni moins, à réaliser 31 dessins à l’encre. C’est le créateur qui propose la liste officielle, mais beaucoup d’artistes font la leur, et on se retrouve avec des tonnes de listes : faire un choix est la première difficulté avant même de débuter le challenge ! Je pense qu’on peut bien trouver une centaine de listes sur instagram par exemple. Celle de base contient 31 mots sans liens entre eux forcément, d’autres sont centrées autour de thèmes ( du genre steampunk, consommation, animaux, etc. ), mais aussi autours d’univers (HP, Alice, … ) Bref, le challenge a pris une telle ampleur qu’on en a pour tous les goûts, ce qui est super honnêtement. Plus qu’une envie : se lancer dedans !

C’est la première fois que je participe à l’Inktober, et je me connais par coeur : c’est alléchant, tout ces choix, mais si je choisissais une quelconque liste, qui serait suivie au moins par la personne l’ayant créée, je comparerais sans cesse ce que je réalise aux autres productions.
De ce fait, n’ayant pas froid aux yeux, j’ai décidé dès la première année d’y aller avec ma propre liste. Suivie par moi seule, nah.
Et finalement, ce serait mon premier conseil pour débuter sereinement ce défi, en évitant la tare des complexes : suivre son propre chemin, loin du travail des autres.

Le Lyrinktober.

Ta maîtrise de l’anglais ne t’auras pas trahie, c’est bien la contraction de lyric + ink + october.
Rien de bien méchant sous ce nom peut-être barbare à ton goût.

Ma liste, ce sont des chansons. De 31 artistes différents. Du français, de l’anglais, du coréen, du japonais.
J’ai essayé de diversifier les ambiances, d’avoir des chansons sombres comme des chansons d’amour, des chansons engagées et d’autres un peu plus « loufoques » dans leur poésie. Des fois, j’interprète les paroles très littéralement, et le résultat est assez cocasse.

Get Ready GIFs | Tenor

Tu crois pouvoir le tenir, toi, le inktober ? Dès ta première participation ?

Parce que oui, je parle déjà de résultat alors qu’on est pas encore en octobre, tout simplement parce que j’ai opté pour une méthode de préparation bien pratique. Ne sachant pas le rythme qu’aura octobre, je doute d’avoir le temps, à chaque fois, de faire une esquisse, puis d’encrer, et de publier ça sur les réseaux. Et c’est bien pour ça, à mon avis, que beaucoup font le Inktober, mais n’arrivent pas à aller au bout : la vie se rappelle à elles et eux, les obligations du quotidien ressurgissent.

Je fais cet article un petit peu tardivement, la préparation sera un peu moins de rigueur, cela dit il n’est jamais trop tard quand il est question d’anticiper !

Pour mettre un peu plus de chances de son côté, rien n’empêche de faire un travail en amont. Je m’explique : si tu as besoin d’images de références pour réaliser les idées en fonction de ta liste, la recherche peut être relativement longue. Dans ce cas, des sites tels que pinterest sont tes amis pour référencer des images selon des catégories. Un tableau « inktober » pourrait bien te sauver de précieuses heures en octobres pour que tu dessines, et surtout, que tu ne sois pas découragé.e d’avance.
Mais tu peux aussi faire un travail  » ++  » qui n’est pas de la triche. Le nom du défi, c’est bien le INKtober, non ? Qu’est-ce qui t’empêche de faire tes crayonnés en septembre ? C’est la technique que j’utilise, comme ça, je pourrais me concentrer un peu mieux sur la technique de l’encre, essayer différentes méthodes entre aplats, hachures, un effet « négatif », bref, je pourrais m’accorder plus de temps pour essayer que pour simplement réaliser. Puis ça me permet de retravailler le brouillon durant le mois de challenge si je veux retoucher quelques trucs, si je veux améliorer, et ne pas bâcler juste pour « faire ». Il n’y a pas grand intérêt là-dedans. Les esquisses au contraire peuvent être vraiment brouillonnes si le but est juste de répartir les proportions, de jeter ses idées sur le papier et de s’appliquer le jour J.

Ces derniers jours, je passe pas mal de temps à préparer mon Lyrinktober. Déjà, j’essaie de regrouper des idées, ce qui m’a amené à changer quelques paroles d’une même chanson, ou alors à opter pour un autre titre de l’artiste… ou encore, changer l’artiste lui-même. Déjà, ça varie beaucoup en fonction de ce que j’écoute à l’instant T, de ce que j’ai envie de raconter, et de si les phrases notées m’inspirent toujours autant.
Ensuite, je passe un temps considérable sur mon ordinateur pour des photos de références, parce que je dessine beaucoup d’éléments qui changent de mes habitudes, à savoir des fleurs, des décors, des portraits de personnes existantes donc je ne veux pas m’éloigner des traits précis. Je fais aussi un travail d’angles et de poses du corps humain, ou je travaille le reste du corps alors que je m’arrête habituellement sur le portrait (il y en a toujours pas mal, mais j’ai fais quelques corps qui dansent par exemple, et là ça change complètement de mon train train dessin !)
Et ça peut paraître mineure, mais c’est un format auquel je ne suis pas habituée. Je dirais que je réalise tout ça sur quelque chose proche du A5, mais je n’utilise pas toute la feuille pour laisser la place au texte… Donc je dois travailler plus petit, et là, revoir toutes les proportions. Le réalisme sur un format auquel on est adepte est terriblement dur. En plus grand, on veut rajouter des détails, parce que sinon on se rapproche vite du « vide ». Plus petit, on doit aller à l’essentiel, sans trop simplifier… Donc j’ai passé aussi une bonne partie à chercher d’autres styles, pour expérimenter.
A défaut de me comparer aux autres, j’observe ce qui a pu être fait durant les autres inktober, ou juste, comme travail à l’encre. Réalisme, manga, croquis, style un peu plus BD ; bref, je m’amuse déjà au crayon, alors il me tarde d’essayer l’encre !

Voilà pour tout ce qui est conseils de newbie qui essaie elle-même de rendre possible sa première tentative !

Vous connaissiez ce challenge ? Vous comptez y participer ?

Adventure Time Fist Bump GIF - Find & Share on GIPHY
C’est comme une grande famille, le Inktober. Join us !

Dites-moi tout ! Pour sûr, je partagerai l’avancée ici, peut-être un article complet des 31 dessins, peut-être par tranche de 5 / 10 dessins, n’hésitez pas à me dire ce que vous préférez. Mais j’essaierai plutôt de poster quotidiennement sur Instagram pour suivre l’esprit du défi, donc vous pouvez directement suivre là-bas si ça vous intéresse « en temps et en heure. »

2 Replies to “(Lyr)inktober 2019.”

  1. Il y a vraiment du très beau travail durant le Inktober (oui, j’admire les oeuvres, la régularité c’est votre problème xD).

    Perso, je ne pourrais pas participer à ce genre de challenges (il faudrait que j’arrête de lire ? Hors de question) mais je t’admire de te lancer dedans, j’espère que ça t’apportera du positif surtout 🙂

    1. Mais tellement, c’est un des événements les plus inspirants je trouve !

      Tu sais, ça ne veux pas dire ne plus pouvoir lire ! Tant que tu t’organises, tu peux très bien gérer le reste. Je ne compte pas y passer plus d’1-2h par jour durant octobre, parce que j’y ai passé plus de temps en septembre justement. Je n’aurais qu’à encrer majoritairement pour faire d’autres projets à côté. Tu pourrais par exemple en te disant que 30min/jour tu fais un petit dessin, c’est vraiment comme tu le souhaites.
      Je me dis que ça ne peux que m’apporter, c’est l’occasion de tester de nouvelles techniques, de nouveaux styles ! Mais je t’avoue que ça sonne une période mouvementée, parce que le mois d’après Nanowrimo que je veux essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *