Des tableaux : ciels à la gouache + potentielle vente!

Bonjour toi,

Ca fait un petit moment, à vrai dire depuis août, que je me suis essayée très rapidement à la peinture sur toile.
J’ai fais de la gouache !

Ce n’est pas la peinture la plus facile, même si je t’avoue que je n’y connais trop rien comme ce ne sont pas des médiums que j’utilise vraiment. A priori, l’acrylique est tout de même plus simple d’utilisation, mais je n’ai pas cherché à savoir et j’ai fais avec les moyens du bord. Mais quand je te dis du bord, je ne déconne vraiment pas :

J’ai utilisé mes vieux tubes de gouache obligatoires pour le collège. Tu sais, les tubes dont tu te sers 3 fois à tout cassé dans ton année, qui donc ne te servent à rien, et le plus souvent sèchent complètement. Par je ne sais quel miracle les miens étaient encore utilisables, alors je me suis dit que ça ne me coûtait pas grand chose (deux toiles bon marché, là aussi, donc pas grand chose, c’était juste un test. )

Je ne me sentais pas d’attaquer sur un coup de tête un portrait avec une technique que je ne maîtrise pas, alors je me suis dis que j’allais justement changer, utiliser ce nouvel espace pour faire des paysages.

Et il se trouve que j’ai une fascination pour le ciel. Alors, c’était l’occasion parfaite : en peindre. Puis avoir des toiles qui me permettent de m’évader, même entre quatre murs.
On peut penser que le ciel est simple à peindre, mais c’est assez « tricky », en réalité, puisqu’il est question de maîtrise des fondus… Et quand on commence à l’aveuglette, c’est tellement dur ! Le deuxième tableau, celui de la nuit étoilée, a connu de sérieux désagréments lors de la réalisation. Le tiers central de la toile a été effacé d’un coup à cause d’insatisfaction suite aux dits fondus non maîtrisés à mon goût. Et même si ce n’est toujours pas parfait, hé bien qu’importe, justement : la beauté du ciel vient du fait qu’il est imparfaitement parfait. On peut le peindre sans cesse, le résultat ne sera jamais le même, et même un seul nuage gris au milieu d’un bleu parfait ne gâche rien.

Je ne m’attendais pas, lorsque je les ai partagé sur instagram, qu’ils plaisent autant. C’est pour ça que je me suis dit que, débutant à peine, ne me voyant pas les vendre à un prix fixe, je pouvais vous proposer la chose suivante notamment pour la fin d’année :

vous concocter des toiles au même format de ciel, à un prix « participatif », ou plutôt : de votre choix !


Je fixe tout de même un minimum à cela qui serait 13€, entre l’achat de la toile, la peinture, le temps passé, et l’envoi. Ce sont donc des toiles entièrement amateurs, d’où le fait que je ne place pas la barre à 20€ ou tout autre prix, même si de base un tableau coûte biiiien plus cher. Mais c’était davantage des entraînements que des tableaux « oeuvres » à mon sens. Bien évidemment, vous, si vous êtes partant.e.s pour ce petit projet qui peut faire un cadeau à offrir, vous investissez le prix que vous souhaitez dedans, que ce soit les 13€, ou plus. J’ai aussi envie de vous laisser un peu la parole pour ce genre de projet qui se rapprochent d’une certaine manière de commande. Les toiles seront, comme habituellement, à modèle unique, vous pouvez choisir ce que vous souhaitez : ciel de jour, de nuit, les couleurs. Ou alors, il y a la possibilité que je fasse des tableaux multiples, que je vous les partage, que vous choisissez votre ou vos préférés parmi les propositions, et voilà !

Dites moi en commentaire si cette idée vous intéresse, si vous souhaiteriez ce type de toiles ( taille 23 cm x 30 cm environ ), et si éventuellement l’une des deux vous a tapé dans l’oeil.

J’espère que ces tentatives de diversités vous plaisent, j’essaie de voir ce que je peux vous proposer pour la boutique pour la fin d’année donc je tâte du terrain.

A bientôt,
La Récolteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *